Voir le panier «RACING 2017» a été ajouté à votre panier.

KRIMMERI et CHÂTIMENTS

La sélection des meilleurs articles de Racingstub.com

Fidèle à la volonté de racingstub.com de faire résonner l’histoire du Racing Club de Strasbourg, ce livre se veut être une sélection des meilleurs articles publiés sur le site. Loin de prétendre à l’exhaustivité, il permettra au lecteur de voyager à travers les époques et les lieux qui ont jalonné la vie de ce club plus que centenaire.

Ces articles ont été rédigés tout au long des 17 ans d’existence de racingstub.com par des membres passionnés, souvent après avoir passé plusieurs heures à farfouiller dans les archives des Dernières Nouvelles d’Alsace ou d’autres journaux, à lire et relire d’autres ouvrages consacrés au Racing, ou bien tout simplement à retranscrire des émotions vécues au stade. Chacun des auteurs a ainsi simplement voulu transmettre ces petites et ces grandes histoires qui ont fait le Racing. Avec les milliers d’articles existants sur racing­stub.com, réaliser une sélection n’a évidemment pas été aisé. Aussi, nous avons d’abord fait le choix de raconter certains épisodes particuliers de la vie du RCS, de sa fondation au début du XXe siècle, au début de l’ère professionnelle en 1933 puis à deux époques plus douloureuses mais un peu méconnues : la fusion avec les Pierrots Vauban dans les années 1970 et la vente à IMG McCormack à la fin des années 1990. Viennent ensuite des matchs marquants, voire mythiques pour citer un stubiste historique, mais pas les plus connus du grand public. On pense par exemple à ce Bordeaux-Racing de 1940 durant la période de l’évacuation de l’Alsace, ou encore à la plus large défaite de Strasbourg en Coupe d’Europe à Budapest. Que serait un grand club sans grandes person­nalités ? Ce livre fait ainsi la part belle à des portraits de présidents, d’entraîneurs, de dirigeants, mais aussi d’un célèbre chansonnier, d’un commentateur, d’un abbé, et évidemment de joueurs. Du meilleur buteur de l’histoire Oskar Rohr, au joueur le plus capé René Hauss qui s’était livré dans un long entretien, en passant par le futur champion du monde Youri Djorkaeff et le fantasque Pascal Nouma, il y en a pour toutes les époques. Enfin, en guise de cerise sur le gâteau, vous pourrez lire la longue enquête sur le fameux, et tant de fois fantasmé, microcosme autour du club, une plongée dans le monde politique local. Vous l’aurez compris, vous avez entre les mains une (petite) partie de ce qu’est racingstub.com. Tout passion­né du Racing Club de Strasbourg peut aller plus loin en explorant le site, en naviguant de pages en pages, d’articles en fiches de matchs, de fiches de joueurs en sujets sur le forum. Puis, si l’envie lui prend, se mettre lui aussi à faire des recherches, proposer des articles et, comme les auteurs cités ici, perpétuer l’histoire du RCS.

 

 

15,00

Catégorie :

Details du livre

Pages

272 pages

Format

15 x 21 cm

Photos

23 documents NB

Éditeur

Vademecum éditions

Collection

Football alsacien

Langue

Française

ISBN

979-10-97535-11-7

Sortie

Début décembre 2020

Auteur(s)

Racingstub.com

Racingstub.com

La communauté racingstub.com
compte aujourd'hui
9 627 membres,
dont 1 017 femmes (11%)
et 8 610 hommes (89%).
L'âge moyen des
membres est de 40 ans.

Présentation Racingstub.com

Au début des années 2000, alors que l’internet grand public n’en était encore qu’à ses balbutiements, le nombre de sites consacrés au Racing Club de Strasbourg est assez restreint, et majoritairement constitué de pages personnelles, souvent avec peu de contenus ou de possibilités d’échanges. Et le RCS n’a pas vraiment décidé d’encourager un quelconque développement du web strasbourgeois puisque, à l’initiative du département marketing du Racing, dirigé alors par Jean-Gilles Lombardo, la volonté est de faire place nette pour le nouveau site officiel, en faisant fermer les sites de fans.
Dans ce contexte plutôt morose, et peu encouragé par les résultats médiocres du Racing, deux supporters, Chris, webmaster du site des UB90, et Marc, webmaster d’allezlesbleus.com, un des sites références de l’époque, créé en 1997, décident de réfléchir à l’idée d’un site internet complet consacré au Racing. Nous sommes alors en 2002, et les lignes directrices sont déjà tracées : l’aspect communautaire sera placé au cœur du projet, avec un important espace de discussions, ainsi que des articles rédigés par les membres, mais également une base de données la plus exhaustive possible sur l’histoire du club. Au début de l’année 2003, le travail devient quasiment quotidien, Chris s’occupant du développement et de tout l’aspect technique et Marc prenant en charge la conception du site et la gestion de son contenu. D’autres supporters et amis des deux fondateurs rejoignent alors l’aventure, afin de commencer la saisie des différentes fiches de matchs et de joueurs, et d’étoffer la partie historique.
Au début du mois de novembre 2003, le site est quasiment opérationnel, mais il n’a toujours pas de nom. Difficile en effet de trouver un nom accrocheur et définissant pleinement le site. Après longue réflexion, c’est finalement un collègue de travail de Chris qui trouve l’idée d’accoler le terme Stub, référence aux Winstub et Bierstub où l’on peut discuter de tout en toute convivialité, au mot Racing. C’est ainsi que naît racingstub.com. Le site est officiellement lancé le 16 décembre 2003 peu avant 11 heures.
Les débuts se passent très bien, le site bénéficie du bouche à oreille et le forum contribue à la création d’une petite communauté virtuelle. Les utilisateurs publient des articles sur leur ressenti des matchs, sur les joueurs, ou simplement sur leurs souvenirs du Racing. Un tel espace d’échanges est alors pratiquement une nouveauté dans le paysage web strasbourgeois.
Suivant la pente ascendante des résultats du club, alors bien calé en L1, racingstub.com atteint le cap du millier de membres en février 2005. Dans le sillage du succès en Coupe de la Ligue la même année, ce chiffre est doublé dès le mois de septembre. Le site continue d’évoluer, avec l’apparition progressive de nouvelles fonctions et rubriques (les stublogs, le système de messages privés, le covoiturage, les fiches stades, etc…). Désormais presque entièrement déconnectée de la forme sportive du Racing, la communauté se développe par le biais de rencontres « en vrai », de déplacements, de soirées et d’autres évènements. La descente aux enfers du Racing à la fin des années 2000 et la remontée depuis le monde amateur ont encore renforcé ce rôle de lieu d’échanges et de partages, sur internet comme en dehors.
Aujourd’hui, après 17 ans d’existence, racingstub.com est toujours une référence en matière d’histoire du RCS, avec une base de données de plus de 4 500 fiches de matchs, plus de 1 000 fiches de joueurs et dirigeants, et des centaines d’articles divers et variés. Animé au quotidien par une demi-douzaine d’équipiers bénévoles, le site vit aussi et surtout par la richesse de sa communauté.